Sigfredo Haro, Sigfredo, Haro, Sigfredo photography, Nyon, photographer, Sigfredo, Sigfredo Haro, photographer, Nyon, photography

Kar Liang (83 ans): "Toujours sage de prendre un cardiologue comme partenaire"


TENNIS - A 83 ans, l’habitant de Gland joue encore avec les jeunes seniors de Crans. Il revient sur son parcours, hors du commun.

Tout d’abord, la surprise – on pensait parler exclusivement de la petite balle jaune. Voilà que Kar Liang sort un classeur, des souvenirs parfaitement ordrés – «Vous devez comprendre qui je suis, d’où je viens. Les images parlent davantage.»

On pensait parler de ses exploits raquette en main. A 83 ans, il dispute encore les interclubs avec Crans, dans la catégorie des jeunes seniors (35 ans et plus). Le 29 mai, Kar Liang a même battu un adversaire bien plus jeune (quarante ans son cadet) et bien plus grand! L’octogénaire aime les défis, ils ont régi sa vie. Revenons à son classeur. Des photos de ses exploits tennistiques, avec l’équipe nationale canadienne, son pays. Puis, sa profession, dédiée aux nouvelles technologies.

Chercheur, ingénieur, Kar Liang a quitté l’université de Montréal pour un centre de recherche. «J’ai testé les premiers transistors au Canada. Mais nous n’avions pas les instruments adéquats alors j’ai dû créer mes propres instruments pour mesurer la vitesse nécessaire pour passer du 0 au 1», explique l’homme né en 1933, dans son langage propre, entre l’analogue et le digital. En racontant son histoire, il plonge dans son sac, en ressort une boîte d’un autre temps, nous montre un de ses tubes de la grandeur d’un doigt. «Aujourd’hui, vous en avez deux millions dans votre IPhone.»

Son cœur bat, vibre. Encore, toujours. Pour l’anecdote – retour au tennis – à Crans, son partenaire de double n’est autre que son cardiologue. «Il est toujours sage de prendre un cardiologue comme partenaire à mon âge, s’amuse-t-il. Cela me permet de me sentir plus en sécurité, de pouvoir jouer plus fort.»

Portrait à découvrir en intégralité dans nos éditions payantes de vendredi.

http://www.lacote.ch/articles/sports/tennis/kar-liang-83-ans-toujours-sage-de-prendre-un-cardiologue-comme-partenaire-549032